film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Gérald Buthaud, photographe équin
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Jean-Louis Prignac

PRODUCTION / DIFFUSION

TGA Production, Equidia

PARTICIPATION

CNC

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

TGA Production

ISAN : ISAN 0000-0002-3789-0000-0-0000-0000-3
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Quand on suit Gérald Buthaud pendant son travail, on a la sensation bizarre que le reste du monde tourne au ralenti. De Lamballe au Maroc et de Jerez de la Frontiera à Vincennes, il y a plusieurs pas, que Gérald Buthaud franchi allègrement depuis des années. Dans cette course effrénée qui l’a conduit dans une centaine de pays dans le monde, les séances photos deviennent alors des moments de pause, qui paraissent reprendre le cours normal du temps. Mais là encore, le rythme est modifié et le moment peut se prolonger des journées entières pour capter « l’instant », la fraction de seconde où il va appuyer sur le déclencheur. Ce perfectionniste peut attendre des heures entières que la queue d’un cheval cesse de chasser les mouches. On peut parfois le surprendre dans les branches à attendre un regard, un souffle, un élan. "Pour photographier le cheval, il faut être capable de rester au milieu des chevaux toute une journée et de ne pas faire d’image. Il faut savoir par contre déclencher très rapidement, comme un bon reporter, et au bon moment. Et surtout, il faut respecter l’animal. Le photographe ne doit pas agresser le cheval pour faire une image : cela se voit tout de suite au résultat car le cheval montre facilement qu’il est détendu ou stressé." Gérald n’est pas un impatient, c’est un contemplatif pressé d’en découvrir toujours plus. Ce sont sans doute ses années comme reporter en Afrique qui lui ont donné ce rythme, fait de déplacements rapides et de longues pauses. Ce sont ces mêmes années qui lui ont donné ce regard, sur les hommes et les chevaux