film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Maxi Xuexiao
L'École de cirque
Circus School
© Dingding (Ke)
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Ke Dingding, Guo Jing

IMAGE

Ke Dingding

SON

Guo Jing

PRODUCTION / DIFFUSION

Ke Dingding, ITVS (Independent Television Service)

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

TV2 Denmark, BPI (Bibliothèque publique d'information)

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Catalogue des vidéos à la demande

  • Distributeur(s) :

    TV2 Denmark

  • Film appartenant au catalogue national de films documentaires pour les bibliothèques publiques de la Bpi, en prêt et consultation gratuits dans les bibliothèques de ce réseau.

L’école de cirque de Shanghai, une école d’Etat où les enfants travaillent dur. Trapèze, équilibrisme, acrobatie… La magie du spectacle, dans les coulisses, laisse place à la réalité, celle d’un éprouvant dressage des corps et des esprits. La souffrance est dans les exercices et dans le quotidien, le régime alimentaire, la discipline de fer. Les enfants supportent mal cette vie de caserne qui répond plus aux vœux de leurs parents
qu’à leurs propres désirs. Certains se rebiffent, d’autres fuguent ou se réfugient dans la boulimie. Les réalisateurs accompagnent, sans détourner le regard, enfants et professeurs poursuivis par une "obligation de résultat" qui doit beaucoup à des "valeurs" teintées de nationalisme et au management de la "compétitivité".

The Shanghai Circus School is a state-run school where the kids work hard. The trapeze, tightrope, and acrobatics... in the wings, the magic of the show gives way to reality, one in which body and mind undergo relentless training. Suffering is embedded in the physical exercises, the daily routine, the diet, and an iron discipline. The children find it difficult to put up with this barrack-style existence, which reflects more their parents’ wishes, or res- ignation, than their own aspirations. At the end of the line, for the little trapeze artist and the young gymnast, comes success. Yet, is it all really worth it? The camera’s unswerving eye follows the children and teachers, who are pursued by an “obligation to reach results” largely inspired by “values” tinged with nationalism, and by “competition” management.

Distinctions