film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Vidéocartographies : Aïda, Palestine
Videomappings : Aida, Palestine
© Till Roeskens
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Till Roeskens

IMAGE

Till Roeskens

SON

Till Roeskens

MONTAGE

Till Roeskens

PRODUCTION / DIFFUSION

Till Roeskens

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Till Roeskens, ADAV, Images de la culture (CNC), La Maison du doc, Lowave

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Catalogue des vidéos à la demande

  • Distributeur(s) :

    Till Roeskens

  • DVD en vente sur :

    Lowave

  • Vidéothèque permanente, gérée par la Maison du documentaire, accessible sur place ou à distance et réservée exclusivement aux professionnels de l’audiovisuel.
    En savoir plus
  • Depuis ses origines en 1978, le fonds Images de la Culture, géré directement par le CNC depuis 1996, constitue un outil privilégié pour la diffusion de la culture audiovisuelle en France. Le catalogue totalise aujourd’hui plus de 2700 œuvres documentaires.
  • Film disponible à l'Adav, catalogue réservé aux établissements éducatifs et culturels.
    En savoir plus
  • France, Palestine | 2008 | 45 minutes | Mini DV
  • Un film de Till Roeskens

Un camp de réfugiés, quelques passages de frontières, une maison entourée par un mur... à tour de rôle, les habitants du camp Aïda à Bethléem esquissent des cartes de ce qui les entoure, tout en nous livrant les récits qui animent ces géographies subjectives. Pas à pas, au fil des dessins, nous découvrons le camp et ses environs, nous suivons les trajets de quelques personnes et leurs tentatives de composer avec l’état de siège sous lequel ils vivent. Un hommage à ce que l'on pourrait appeler résistance par contournement, à l’heure où la possibilité même de cette résistance semble disparaître.

A refugee camp, some border crossings, a house surrounded by a wall... the inhabitants of Aida, Bethlehem, draw maps of what is around them, and tell us the stories related to those subjective geographies. Step by step, drawing after drawing, we discover the refugee camp and it’s surroundings, we follow the routes of some persons and their attempts to deal with the state of siege they live under. Let’s call it a tribute to resistance by going around obstacles, in times where the very possibility of that resistance seems to vanish.

Distinctions