film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Inca de Oro
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Sylvie Blum, Carmen Castillo

PRODUCTION / DIFFUSION

INA - Institut National de l'Audiovisuel, France 3

PARTICIPATION

CNC, Procirep

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

INA Distribution

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Inca de Oro, petite ville au nord du Chili, à la limite du désert, exactement située sur le tropique du Capricorne.
Jusqu'à 1950, Inca de Oro fut une ville opulente au temps des premières mines d'or. Dans son théâtre municipal, Sarah Bernhardt vint jouer. Aujourd'hui restent 600 habitants qui vivent encore de l'or. Toute la journée on lave du minerai pour extraire un peu d'or, contre un petit salaire. Le film raconte la vie de ces derniers chercheurs d'or qui, bien que le sol soit désormais largement exploité par des multinationales, continuent à chercher, avec leur savoir ancestral, quelques grammes d'or et à vivre d'espoir.
En suivant différents personnages, Rolli le dernier chercheur d'or, Arry le travesti et Julie l'aventurière venue d'ailleurs..., ce film nous fait découvrir ce village singulier, un lieu pauvre mais exceptionnellement libre, tolérant, intense. Il raconte aussi Inca de Oro comme la chronique d'une mort annoncée.

Inca de Oro, a small town in Northern Chile on the edge of the desert, exactly in line with the Tropic of Capricorn. In the days of the first gold mines and until 1950, Inca de Oro was an opulent town. Sarah Bernhardt once performed in its municipal theatre. Today, 600 townspeople still earn their living from gold. All day long ore is washed to extract a little gold, to earn a small wage. The film portrays the life of these latter-day gold diggers who continue - in an area where multinationals have now set up substantial operations - to use their ancestral knowledge to dig out a few grams of gold and to live in hope. By following various characters - Rolli the last of the gold diggers, Arry the transvestite, and Julie the adventurer from a distant land..., this film reveals a very unusual village, a place of poverty which is at the same time exceptionally free, tolerant ant intense. It also tells the story of Inca de Oro as though in a chronicle of an approaching death.