film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Abou et les étoiles du Mandé
© Hibou production
1/3
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Jérémie Reichenbach

MONTAGE

Isabelle Feder

PRODUCTION / DIFFUSION

Hibou Production, France Ô

PARTICIPATION

CNC, Procirep

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Hibou Production, ADAV, La Maison du doc

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Distributeur(s) :

    Hibou Production

  • Vidéothèque permanente, gérée par la Maison du documentaire, accessible sur place ou à distance et réservée exclusivement aux professionnels de l’audiovisuel.
    En savoir plus
  • Film disponible à l'Adav, catalogue réservé aux établissements éducatifs et culturels.
    En savoir plus

Chaque année Abou Kouyaté, surnommé "le Général du son" revient dans son pays d’origine le Mali en quête de nouveaux musiciens à produire. Armé de son ordinateur portable et d’un jeu de micros, le Général sillonne les villes et villages du Mali à la recherche de la perle rare. Cependant cela n’est pas toujours chose aisée, car en plus de l’aspect financier qu’il faut régler avec des artistes pour qui la notion de droit d’auteur est un concept abstrait, le Général doit aussi faire comprendre à certains musiciens traditionnels ce que nécessite un travail d’enregistrement moderne "en multi pistes", ce qui donne parfois lieu à des situations comiques proches du burlesque. Mais Abou ne se démonte pas et parvient à réaliser son rêve : éditer des cassettes audio de "ses artistes" au Mali et en France. Véritable mosaïque des cultures maliennes ce film retrace la quête de ce griot des temps modernes et questionne à travers ce voyage les rôles qu’occupent les musiques traditionnelles et modernes dans la société malienne

Every year, Abou Kouyaté, known as “The General of sound” comes back to Mali, his native country, seeking for new musicians to be produced. The General travels all over Mali looking for the perfect gem, armed with his laptop and a set of micros. However, it is not easy all the time, in addition with financial issue that has to be solved with artists who do not have a clear idea on copyright, the General has to make traditional musicians understand the amount of work needed for a multiple track recording, which sometimes give birth to funny and comical situations. Nevertheless, Abou believes in what he does and reaches his dream: releasing cassettes of “his artists” in Mali and France. Real medley of Malian cultures, this film recounts the quest of this modern "griot" and, through this travel, questions the roles traditional and modern music have in Malian society.