film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Marilyn, dernières séances
© Les Films d'ici
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Patrick Jeudy

AUTEUR(S)

Michel Schneider

IMAGE

Nathalie Durand, Bertrand Mouly

SON

Laurent Lesourd

MONTAGE

Véronique Lagoarde-Ségot

MUSIQUE ORIGINALE

Hélène Blazy

PRODUCTION / DIFFUSION

Les Films d'ici

PARTICIPATION

Procirep, Angoa-Agicoa

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Les Films d'ici, La Maison du doc, France Télévisions Éditions

ISAN : ISAN 0000-0002-1728-0000-2-0000-0000-V
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Trente mois durant, de janvier 1960 au 4 août 1962, ils formèrent le couple le plus improbable : la déesse du sexe et le psychanalyste freudien. Elle lui avait donné comme mission de l’aider à se lever, de l’aider à jouer au cinéma, de l’aider à aimer, de l’aider à ne pas mourir. Il s’était donné comme mission de l’entourer d’amour, de famille, de sens, comme un enfant en détresse. Il voulut être comme sa peau, mais pour avoir été la dernière personne à l’avoir vue vivante et la première à l’avoir trouvée morte, on l’accusa d’avoir eu sa peau. Un portrait de Marilyn Monroe totalement inattendu dans sa relation avec le célèbre psychanalyste d’Hollywood, Ralph Greenson. Cette rencontre de deux stars nous fait revivre les milieux du cinéma (Cukor, Huston, Wilder) ,de la littérature (Capote, Miller) et de la politique (les Kennedy, la CIA, le FBI).

For thirty months, from January 1960 to August 4, 1962, they formed an anomalous couple: the Hollywood sex goddess Marilyn Monroe and the strict Freudian psychoanalyst, Ralph Greenson. She had asked him to help her act, help her get up in the morning, help her not to die. He had made it his mission to surround her with love, as if she were a child in distress. He wanted to protect her but because he was the last person to see her alive, he has been accused of involvement in her death. A side of Marilyn Monroe that few are acquainted with: her relationship with the last person to see her alive and the first person to see her dead, the celebrated Hollywood psychoanalyst Ralph Greenson. This richly documented story of a mutual fascination is set among the giants of film (George Cukor, John Houston) and literature (Truman Capote, Arthur Miller).