film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
L'Homme aux cellules d'or

En 1976 à Los Angeles, un homme, malade du cancer, subit une ablation chirurgicale de la rate, qui lui sauve la vie. Ses cellules - " une mine d'or " selon son médecin - sont mises en culture à son insu. À partir de cette histoire,et d'un ou deux autres exemples contemporains, le film pose la question de la propriété du vivant. Une lignée cellulaire immortelle est établie puis protégée par un brevet au nom du Dr. Golde et de l'hôpital de l'Université de Californie. Une jeune start-up de biotechnologie achète les droits sur les cellules et s'associe à un grand laboratoire pharmaceutique pour développer un médicament prometteur... L'affaire sera examinée par trois tribunaux et onze juges : à qui appartiennent la rate, les cellules et les gènes de John Moore ? À qui appartient le corps humain ?

Los Angeles, 1984: John Moore, a cancer patient, finds out that his doctor has cultivated and patented his unique "golden" cells, and then sold them to pharmaceutical companies, all without his consent or even awareness. He decides to take his doctor to court over the rights on the infinite cell-line. Supreme Court judges are asked to decide : does John Moore have rights over his own cells? Can private companies own a stake in our bodies? Where do we draw the line between the "thing" and the "person"?