film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Sur place - 4 Revenants des guerres libanaises
© Umam Documentation and research
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Monika Borgmann, Lokman Slim

IMAGE

Monika Borgmann, Katia Jarjoura

SON

Tarek Kandil

MONTAGE

Anne de Mo

PRODUCTION / DIFFUSION

Umam Documentation and Research

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Umam Documentation and Research

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

"On se souviendra sans doute sans peine de Massaker (FID 2005), précédent et premier film de Monika Borgmann et Lokman Slim. Il y était question, une fois n’est pas coutume, de bourreaux, de six miliciens parmi ceux qui avaient perpétré le massacre des fameux camps de réfugiés palestiniens. Sur place en constitue une suite, à quelques différences près. D’abord, il n’y est plus question d’un seul événement et de sa genèse, mais de l’ordinaire du métier de la terreur durant la longue période des guerres civiles. Ce sont cette fois, en quatre chapitres distincts, quatre professionnels qui s’expriment, assis sur une chaise, visage occulté, sans exaltation, sans prosélytisme, sans argumentaire de justification, sans outrance. Précis, ils déroulent techniques d’enlèvements, routine des tortures, logistique des exécutions sommaires, les tracas, leurs solutions. En outre, ces témoins sont filmés en plan fixe, plutôt large, sans cette proximité physique dans laquelle nous plongeaient les images bousculées de Massaker.
Qu’il reste à dire, à élucider, à confesser, à savoir, tout simplement, reste au Liban une évidence si flagrante qu’on pourrait s’étonner du manque de semblables propositions. C’est en dire, du même coup, tout le prix. Car cette histoire n’est pas encore passée du côté des archives paisibles et il faut bien du courage, insistons-y, pour souhaiter l’instruire et la réanimer, aujourd’hui."
(Jean-Pierre Rehm, FIDMarseille 2009)

By the filmmakers of Massaker, of which this film is a continuation, four former professionals of the civil wars in Lebanon, relate the day-to-day business of their trade.

Distinctions