film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Xiao Jia hui jia
Xiao Jia rentre à la maison
© Damien Ounouri
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Damien Ounouri

IMAGE

Matthieu Laclau

SON

Dan-Feng Li

MONTAGE

Yu-Chieh Chan, Damien Ounouri

PRODUCTION / DIFFUSION

Damien Ounouri

PARTICIPATION

Association Li Hua Films

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Damien Ounouri, La Maison du doc, MK2 Éditions

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Après avoir remporté le Lion d’Or pour "Still Life" au Festival de Venise en 2006, le cinéaste indépendant chinois Jia Zhang-Ke retourne dans sa ville natale, Fenyang, dans la province reculée du Shanxi. Il nous guide sur les traces de son enfance, arpentant les hutongs où il a vécu et tourné ses deux premiers films, "Xiao Wu, Artisan Pickpocket" et "Platform". De la Chine contemporaine aux inégalités entre ville et campagne, de son parcours à sa vision du cinéma, des lieux de tournage de ses films à la censure, ce retour à ses racines et les réflexions sur sa vie et son travail nous révèlent le portrait d’un homme en quête constante de liberté.

After winning the Golden Lion at the Venice Film Festival in 2006 with the film "Still Life", independent Chinese filmmaker Jia Zhang-ke returns to his hometown. Through the lens of his memories, from childhood to professional renown, we see the places where he shot his first two films, "Pickpocket" and "Platform", as well as his critical view of contemporary China, the country’s social disparity and the censorship imposed on some of his films. The return to his roots and the reflections on the intertwined life and work reveal a man in constant search for freedom.

Thématique
Distinctions