film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Meurtre à New York - Malcolm X et la Naissance da l'Afro Americanisme
Murder in New York
© ICTV
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Michel Noll, Emmanuel Tronquart

PRODUCTION / DIFFUSION

ICTV, Panoceanic Films

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

ICTV, ADAV, La Maison du doc

ISAN : ISAN 0000-0002-0E74-0000-L-0000-0000-B
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Catalogue des vidéos à la demande

  • Distributeur(s) :

    ICTV

  • Vidéothèque permanente, gérée par la Maison du documentaire, accessible sur place ou à distance et réservée exclusivement aux professionnels de l’audiovisuel.
    En savoir plus
  • Film disponible à l'Adav, catalogue réservé aux établissements éducatifs et culturels.
    En savoir plus

Dans sa courte carrière publique, Malcolm a donné sa fierté à l'homme noir. Très tôt il abandonne Little, son nom d'esclave, et prend celui de Malcolm X, la lettre X symbolisant son nom africain perdu. Par ce geste, Malcolm X rejette le passé et rattache l'Américain noir à ses racines.
Aux yeux de certains, plus de quarante ans après sa mort, son nom symbolise toujours un militantisme radical des droits des noirs - ses discours anti-blancs, acides et incendiaires sont encore cités par les adeptes de la violence. Mais pour beaucoup d'autres, une très large majorité, son nom est devenu le symbole des moyens paisibles de résoudre les problèmes raciaux, en particulier en cette période de "choc des civilisations". Il représente la fraternité des peuples quelles que soient la race, la religion ou la foi.
Le 21 févier 1965, alors qu'il prononce un discours à New York pour marquer le début de la Semaine nationale de la Fraternité, il est abattu en présence de son épouse et de ses enfants. Malcolm X vient d'avoir 39 ans. Ses assassins sont des défendeurs de l'organisation Nation of Islam, mais le (ou les) commanditaire(s) du meurtre n'a jamais été retrouvé. Ce documentaire de 52 minutes se propose d'analyser les pistes sérieuses envisagées pour faire la lumière sur cet assassinat. Ce sera aussi l'occasion de découvrir les étapes clés de la vie du combattant de la cause des Noirs et l'étendue des contradictions d'une personnalité hors du commun.

Whilst in the public arena, the “Nation of Islam” is undoubtedly the best supporter of the brilliant speaker he is, but the organisation will also become his worst enemy when later on, he distances himself from the doubtful methods of the “prophet”. In his short public career, Malcolm has given his pride to the black man. Very early, he abandons “Little” that he considers to be his slavery name and has taken the one of Malcolm “X” since, the letter X symbolising his lost African name. With this gesture, Malcolm X rejects the past and re-connects black Americans to their African roots.