film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Henri Thomas
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

François Barat

PRODUCTION / DIFFUSION

INA - Institut National de l'Audiovisuel, France 3

PARTICIPATION

DLL (Direction du Livre et de la Lecture)

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

INA Distribution, BPI - Bibliothèque publique d'information

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Distributeur(s) :

    INA Distribution

  • Film appartenant au catalogue national de films documentaires pour les bibliothèques publiques de la Bpi, en prêt et consultation gratuits dans les bibliothèques de ce réseau.

François Barat qui avait adapté précédemment deux récits d'Henri Thomas, "La Cible" et "La Relique", avait à cœur de réaliser ce film : "J'ai rencontré Henri Thomas à Paris au bar de l'Escurial, c'était le jour du suicide de Jean Seberg. Thomas était très affecté. Nous marchions le long du boulevard Saint-Germain. Je crois qu'il pleurait parfois. Déjà, il me parlait d'Adamov, d'Artaud et de la Corse et de Houat où il résidait, où il résida quinze ans. (...) Le film est construit sur l'idée d'une lumière unique éclairant le visage de l'écrivain, lumière à peine dégradée venant de la fin d'après-midi pour se répandre dans une soirée d'été. Le film est un montage - très montage - c'est-à-dire que le portrait s'élabore en taillant dans l'ensemble de l'entretien, en disposant les mots et les phrases et les attitudes de manière à constituer une vaste image narrative de 55 minutes." L'entretien avec Henri Thomas est mené par Marcel Bisiaux "sans qui le film ne serait pas ainsi protégé de toute espèce de violence, de curetage obscène que représentent certains entretiens. Là, point d'agressivité mais le devoir d'accomplir un travail : celui de donner un espace à la parole et à l'image d'un homme aimé : Henri Thomas"

Thématique