film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Les Ennemis de la mafia
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Claude Goretta, Marcelle Padovani

PRODUCTION / DIFFUSION

Les Productions JMH, Aura Films, Les Films du phare, TSR - Télévision Suisse Romande

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Les Productions JMH, BnF - Bibliothèque Nationale de France

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

L'ensemble du film retrace l'histoire de la mafia et analyse le fonctionnement de cette organisation ainsi que son évolution. Il constitue un document complet et unique sur ce sujet. La première partie, Le Courage de parler, est constituée d'entretiens avec des femmes ayant témoigné au cours du grand procès de décembre 1987 à Palerme. Elles sont quatre, qui ont eu le courage de rompre la loi du silence pour dénoncer les responsables des meurtres de leurs fils, maris et proches parents. Décision dictée par le besoin impérieux, vital, de crier à la face du monde qu'il n'est plus possible d'accepter la loi du crime organisé. Mais c'est une révolte qui se paie cher. À Palerme, plus personne n'osait leur parler, les approcher, les aider. Sans travail, sans ressources, sans avenir pour elles et leurs enfants, elles sont condamnées à la solitude à vie.
La deuxième partie, La Solitude du juge Falcone, fait le portrait du juge d'instruction Giovanni Falcone, dont la vie, soumise à une protection policière permanente, exprime un engagement total contre le terrorisme, la corruption et la mafia. Il a alors 49 ans et sera assassiné par la mafia quatre ans plus tard, en 1992. Giovanni Falcone se battait sur deux fronts, celui de la Cosa Nostra, la plus traditionnelle et la plus cruelle des organisations criminelles, et celui de l'État, car l'État sous-estimait systématiquement ce danger. "J'ai parfois plus peur de l'État que de la mafia", aurait dit Falcone.