film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Matamata et Pilipili
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Durant la période coloniale belge (1908-1960), une industrie du cinéma à destination exclusive de l'Afrique, a produit des dizaines de longs métrages de fiction, des documentaires de grande facture qui, après l'indépendance du Congo, tombèrent totalement dans l'oubli. Aujourd'hui, des héros de ces fictions sont entrés dans la mémoire collective du Zaïre sans que l'on n'en sache rien en Belgique. C'est le cas de "Matamata et Pilipili", les Laurel et Hardy africains. Beaucoup de ces réalisateurs nous ont quittés, mais par miracle, certains films ont pu être retrouvés. Rendons hommage à ces pionniers du cinéma et à ce pan incontournable du patrimoine cinématographique de la Belgique coloniale.

During the Belgian colonial period (1908-1960) a film industry exclusively focusing on Africa produced dozens of feature length fiction films and full scale documentaries which, when the former Belgian Congo aimed independence, were completely forgotten. Today, the heroes of these fiction films are part of Zaïre's collective heritage even though they are relatively unknown in Belgium. This is especially true for "Matamata and Pilipili", the African equivalent of Laurel and Hardy. Most of the directors have died. Miraculously, some of the films have been found. This is an opportunity to pay homage to these pionneers of the cinema and this vital part of colonial Belgium's cinematographic past.

Distinctions
  • 1998 : Images en bibliothèques - Paris (France) - Film soutenu par la Commission nationale de sélection des médiathèques