film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Dans les tranchées, l'Afrique : l'aventure ambiguë
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Pendant la Première Guerre mondiale, l’armée française manquant de soldats, enrôla 134 000 Africains dans ses rangs. Le film retrace les principales opérations militaires françaises, sur le front occidental, en soulignant cet aspect parfois méconnu. Pendant la bataille de Verdun, de nombreux tirailleurs sénégalais périrent. Il évoque le courage de ces soldats, le mode de recrutement en Afrique, l’ambiguïté du discours colonial républicain oscillant du paternalisme au goût de l’exotisme. Ainsi la république utilise-t-elle l’image du "bon Noir" pour l’opposer à la "barbarie" ennemie. Il montre aussi la réaction raciste des Allemands et des Alliés critiquant une France défendue par des "Nègres", s’interroge sur les relations qui existaient entre les Noirs et les "poilus" au front, sur les tensions entre la population et les Africains quand, à l’Armistice, la Rhénanie fut occupée. À l’issue de la guerre, peu d’entre eux ont obtenu de véritables promotions militaires. Bien que Blaise Diagne, premier député noir à l’Assemblée nationale, réussit à faire voter une loi conférant la citoyenneté française aux Sénégalais incorporés dans l’armée, peu y accéderont. Déçus par les promesses non tenues, certains Africains vont alors se tourner vers des mouvements indépendantistes dans leur pays. Le film commence et se termine par le témoignage de Jean-Pierre Koita évoquant la mémoire de son père, Demba Koita, qui venu du Sénégal à l’âge de 16 ans combattit pour la France pendant quatre ans. Puis, une voix-off présente les évènements non sans lyrisme tandis que des paysages calmes et harmonieux des lieux de bataille, des mémoriaux, les longs couloirs des tranchées transformées en musée, apparaissent sur l’écran, alternant avec de nombreuses images d’archives. Quelques spécialistes interviennent afin d’analyser certains points précis. Eric Deroo et Jean-Yves Le Naour étudient particulièrement la campagne raciale des extrémistes allemands, Marc Michel parle du recrutement, Philippe Dewitte de la démobilisation et Evelyne Desbois, ethnologue, raconte les rapports Noirs-Blancs dans l’armée

During the First World War, to face the lack of soldiers, French army enrolled 134.000 African. The film traces the main French military operations, on the Western front, highlighting this aspect often overlooked. During the Battle of Verdun, many Senegalese soldiers died. It evokes the soldiers’ bravery, the enrolment rules in Africa, the ambiguity of the colonialist republican speech between paternalism and exoticism. Thus, the republic uses the image of the “good black” in opposition with the enemy’s Barbary. It shows the racist reaction of Germans and Allies criticizing one type of France defending by “Negros”, questions former relationships between blacks and “Poilu” (French soldiers in the First World War) on the front, tensions between population and Africans, when after war, Rhineland was occupied. At the end of the war, few of them obtained real military promotion. Although Blaise Diagne, first Black Deputy in the French National Assembly, had succeeded to pass a law giving French nationality to Senegalese enrolled in French army, few of them obtained it. Disappointed by unfulfilled promises, some Africans turn to separatist movements in their country. The film begins and ends by Jean-Pierre Koita’s testimony evoking memory of his father, Demba koita, who came from Senegal at 16 to fight for France during 4 years. Then, a voice-off presents the events with quite lyricism whereas calm and harmonious landscapes transformed in museum appear on the screen combining with archive images. Some specialists intervene to analyse some precise points. Eric Deroo and Jean-Yves Le Naour study in particular the racial campaign of German extremists, Marc Michel talks recruitment, Philippe Dewitte talks demobilization and Evelune Dubois, ethnologist, talks about the Blacks-whites relationships within the army

Distinctions
  • 2005 : Images en bibliothèques - Paris (France) - Film soutenu par la Commission nationale de sélection des médiathèques