film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Souvenirs d'un vieil enfant
© Agora films
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Alain Guesnier

AUTEUR(S)

Anita Fernandez, Philippe Ogouz

IMAGE

Guy Chanel, Florent Montcouquiol

SON

Graciela Barrault, Maxime Gavaudan

MONTAGE

Guillaume Lebel, Laurent Rouan

PRODUCTION / DIFFUSION

Agora films

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Agora films

ISAN : ISAN 0000-0002-811B-0000-J-0000-0000-H
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

"Il est important de ne jamais oublier. De se souvenir à chaque fois que cela sera nécessaire où peuvent conduire le racisme des uns et le désintérêt des autres. Se souvenir, ce n’est pas forcement cultiver la haine. Non, c’est essayer de comprendre pourquoi l’homme est capable d’exactions telles que l’imagination est insuffisante pour les concevoir." Interprété par Philippe Ogouz, ce film est une évocation des souvenirs que Maurice Rajsfus conserve de cet été 1942 et de ce "jeudi noir" où sa vie d’enfant a basculé. Alors âgé de 14 ans, il échappe à la plus grande rafle que Paris ait connue depuis la Saint-Barthélemy. 15 000 juifs sont arrêtés par la seule police française – pas un soldat allemand dans les rues – puis déportés vers les camps de concentration en Allemagne.

“It is important that we never forget; that we remember, whenever necessary, just what racism and indifference can lead to. Remembering does not necessarily mean fostering hatred. No, it’s an attempt to understand how human beings can be capable of horrors of which our imagination cannot conceive.” Starring Philippe Ogouz, this is a film about Maurice Rajsfus’s memories of the summer of 1942 and of that "black Thursday" when his childhood came to an abrupt end. Aged just 14 at the time, he escaped the largest roundup Paris had known since the Saint Bartholomew’s Day Massacre. 15,000 Jews were arrested by the French police – not a single German soldier was involved – and deported to concentration camps in Germany.

Distinctions