film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Budapest, l'insurrection, "la victoire d'une défaite"
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Éric Sarner

AUTEUR(S)

Jean-Charles Deniau, Tania Rakhmanova

PRODUCTION / DIFFUSION

Théophraste, La Cinquième

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

La Maison du doc

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • France | 1996 | 52 minutes | Vidéo
  • Un film de Éric Sarner

Un documentaire d'investigation historique qui reconstitue les événements de Budapest tels qu'ils ont été vécus par les maîtres du Kremlin et par les Hongrois. Comment se sont déroulées les prises de décisions à Moscou. Comment Khroutchev voulait à tout prix montrer qu'il ne cédait rien et n'était pas un liquidateur de l'empire. De nombreux témoins, responsables ou fonctionnaires de l'ex KGB, du ministère soviétique des Affaires étrangères, du Kremlin, ont accepté de raconter comment ils ont vécu cette première crise du communisme d'après-guerre et comment les événements de Budapest ont été la première manifestation de cette "maladie traînante du socialisme réel" qui aboutira, de crise en crise, à la mort du communisme 35 ans plus tard.

This documentary proposes a reconstruction of the events in Budapest, such as they were experienced by the masters in the Kremlin, and by the Hungarians themselves. It provides an account of the decision making processes in Moscow. It also demonstrates that Kroutchev wanted to show at all costs that he would not give in, and that he was not a "liquidator" of the Soviet empire. Witnesses, former leaders or employees, of the KGB, the Soviet Ministry of Foreign Affairs, as well as the Kremlin, who have agreed to telling us how they experienced this first post-war crisis in communism. This documentary also shows the manner in which the events in Budapest prefigured the "languid disease" which was to corrode "socialism in practice", leading it from one crisis to the next, all the way until to the fall of communism 35 years later.