film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Mon oncle de Kabylie
© Real productions
1/2
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Catalogue des vidéos à la demande

  • Distributeur(s) :

    Real Productions

  • Vidéothèque permanente, gérée par la Maison du documentaire, accessible sur place ou à distance et réservée exclusivement aux professionnels de l’audiovisuel.
    En savoir plus
  • Depuis ses origines en 1978, le fonds Images de la culture, géré directement par le CNC depuis 1996, constitue un outil privilégié pour la diffusion de la culture audiovisuelle en France. Le catalogue totalise aujourd’hui plus de 2700 œuvres documentaires.

    + Images de la Culture
  • Musée national consacré à l’histoire et aux cultures de l’immigration en France.

    + Musée National de l'Histoire de l'immigration
  • Film disponible à l'Adav, catalogue réservé aux établissements éducatifs et culturels.
    En savoir plus

En 1948, venus de Kabylie, quatre garçons de huit ans, tous cousins, débarquent à Marseille pour mener leurs études en internat. Pendant quatorze ans, et durant toute la guerre d’Algérie, ils grandissent et s’instruisent en Métropole. Séparés de leurs familles. Soudés, inséparables. Tout bascule lors de l’Indépendance, en 1962. Tandis que trois d’entre eux retournent vivre dans l’Algérie nouvelle, le quatrième, après un mariage avec une Alsacienne et quelques douloureuses tergiversations, finit par choisir les valeurs de la République. Au fil des ans, il deviendra Azdine le Français. Un "modèle d’intégration"... Mais que se cache-t-il derrière une intégration dite "réussie" ? À quel prix paye-t-on cette "assimilation" dans le pays d’accueil ? Est-il possible de faire le deuil de son pays natal ? Pour le savoir, la réalisatrice, qui est aussi la nièce d’Azdine, met en place un double dispositif filmique... D’une part, elle propose à son oncle de revenir sur les lieux ayant favorisé son intégration en France. D’autre part, elle décide de partir seule en Algérie, afin de retrouver ces cousins qui ont quitté la France en 1962

In 1948, four eight-year-old cousins disembark in Marseille from Kabylie to continue their education. During fourteen years and the entire Algerian War, they grew up in metropolitan France, separated from their families. Everything shifted in 1962. Three of them returned to live in the newly free Algeria, the fourth chose the values of the Republic. He was to become Azdine the Frenchman. But what is hiding behind this "successful" integration? What is the cost of this "assimilation" in the host country? The director suggests, accompanying her uncle, to visit the places that encouraged his integration in France and she also decides to go alone to Algeria to seek out those cousins.

Distinctions