film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Les Films rêvés
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Belgique | 2010 | 180 minutes | Super 8 mm & Super 16 mm & Vidéo
  • Un film de Éric Pauwels

"S’il est certain que jamais un coup de dé n’abolira le hasard, il est tout aussi sûr qu’un coup de dé suffit à abolir le réel. Du Mahâbhârata à La Passante de Baudelaire, de Jean Rouch à Edward Curtis, de Christophe Colomb à Magellan, des lueurs de Cuba à la Terre de Feu, des "Tahitiennes" de Gauguin à la statuaire de l’île de Pâques, de L’Histoire des Indes de Las Casas aux voyages inventés de toute pièce, des baisers volés de Cléopâtre à la Sirène de Copenhague, de "L’Odyssée" aux chants des peuples du monde catapultés au-delà de la galaxie par la sonde Voyager, Les Films rêvés n’est en aucune façon un inventaire nostalgique des films à faire, ni même un catalogue d’histoires plus captivantes les unes que les autres, mais l’interrogation persistante d’une instance unique à la fois composante essentielle de la personnalité, sans laquelle le regard est aveugle, condition du développement de l’humanité et source de toute création artistique : le rêve – et son corollaire : le paradis.
Pas de voyage autour du monde sans son double préalable dans le songe. L’imaginaire seul crée la vie – quand il ne la sauve pas. Extraits de films précédents de l’auteur, images empruntées, fragments de fictions et clins d’œil à Hollywood, on voyage beaucoup dans Les Films rêvés, mais ce sont des voyages en trompe-l’œil. Tout ici se concocte au fond d’un jardin, dans une cabane bleue, à partir de fiches, de brèves de journaux, de cauris, de lettres conservées au fond d’une boîte à cigares, de photos apposées au mur, de reproductions de peintures, de cartes du rêve, de fossiles – magique Blue Mary." (Yann Lardeau)

Les Films rêvés is in no way a nostalgic inventory of films yet to be made, nor a catalogue of immensely captivating stories, but rather the persistent questioning of a unique instance that is at the same time one of the personality’s essential components, without which sight is blind, a condition for humanity’s development and the source of all artistic creation: the dream and its corollary, paradise. Impossible to travel round the world without one’s double, a precondition for dreams. Imagination alone creates life—when it not busy saving it.
With excerpts from the author’s previous films, borrowed images, fragments of fiction and oblique references to Hollywood... we travel a great deal in "Les Films rêvés", but these are trompe-l’oeil journeys.
(Yann Lardeau)

Thématique
Distinctions