film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
On ne peut pas faire boire un cheval qui n'a pas soif
© Olam Productions
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Jonathan Duong, Maud Girault

IMAGE

Alexis Doaré

SON

Quentin Coulon, Antoine Goubin

MONTAGE

Benjamin Sroussi

PRODUCTION / DIFFUSION

Olam Productions

PARTICIPATION

Commission européenne, Ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Culture

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Olam Productions, La Maison du doc

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Dans le vingtième arrondissement de Paris se trouve l'école Vitruve, une école primaire atypique. Depuis plus de 45 ans, les enseignants et les parents tentent de mettre en place une pédagogie différente au sein même de l'Éducation nationale : une éducation fondée sur l'autonomie, la responsabilisation de l'enfant, la démocratie, le travail collectif et l'élaboration de projets. Des deux auteurs, l’une est issue de l’école Vitruve, l’autre d’une école traditionnelle. Ils ont décidé de suivre la préparation de la Braderie, événement majeur pour l’ensemble de l’école. De début septembre à mi-octobre, toute l’école se mobilise pour organiser l’événement. Cette Braderie rythme chaque rentrée des classes à Vitruve, elle anime la vie de l’école et du quartier. Elle est un marché, une agora, un outil d’apprentissage, un lieu de fête, un espace de rencontres.

In Paris' 20th arrondissement, an unusual primary school is to be found. In this state-funded school, named Vitruve, teachers and parents have sought to implement an alternative pedagogical programme for the past 45 years, based on autonomy, empowerment of children, democracy and collaborative work. One of the directors of the documentary comes from the Vitruve school, the other from a traditional school. Together, they decided to follow the preparation of the "braderie", a market organized annually by the school, in order to highlight the particular functioning of the school and examine the legitimacy of the educational model it promotes. Every beginning of the school year, from early September to mid-October, everyone in the school is involved in the preparation of this "braderie". Since the seventies, this event has been a market, a place of celebration, a method of learning and of acquiring experience, a gathering place.

Distinctions