film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Songs from the Nickel
© Skrzeszewska (Alina)
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Alina Skrzeszewska

PRODUCTION / DIFFUSION

Alina Skrzeszewska

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Alina Skrzeszewska

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Sirènes, cris, rires, chants : ce sont là les sons qui s’infiltrent dans toutes les pièces des vieux hôtels oubliés de Los Angeles. Les histoires des locataires racontent des vies vécues en marge. Certains résidants sont là depuis quelques mois, d’autres depuis toujours. Selon Charlie, le réceptionniste de l’hôtel King Edward, vous pouvez faire ce que vous voulez - tout le monde s’en fout ! Après tout, nous sommes dans le quartier des clochards le plus tristement célèbre de l’Amérique, autrefois connu sous le nom de Nickel. La réalisatrice a vécu dans un de ces hôtels, le temps du tournage. Le résultat est un portrait étonnamment intime des personnes vivant dans cette communauté.

Sirens, screams, laughter, singing : these are the sounds sweeping into the rooms of Downtown Los Angeles’ old forgotten hotels. Their inhabitants’ stories tell of lives lived on the margins. Some residents stay for a few months. Others have lived there for as long as 40 years. According to Charlie, the desk clerk at the King Edward Hotel, “ you can do anything you want - and nobody gives a damn !” After all, we’re on America’s most notorious skid row, also known to old-timers as the Nickel. Director Alina Skrzeszewska also lived in one of the hotels for a year and a half, while shooting. The result is a strikingly intimate portrait of people living in this largely invisible community.

Distinctions