film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Tout ce qui ne tue pas rend plus fort
What doesn't Kill Makes You Stronger
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Michel Akrich

IMAGE

Michel Akrich

SON

Michel Akrich

MONTAGE

Michel Akrich

PRODUCTION / DIFFUSION

Les Productions de l'Ange

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Les Productions de l'Ange, La Maison du doc

ISAN : ISAN 0000-0005-2104-0000-B-0000-0000-4
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Distributeur(s) :

    Les Productions de l'Ange

  • Vidéothèque permanente, gérée par la Maison du documentaire, accessible sur place ou à distance et réservée exclusivement aux professionnels de l’audiovisuel.
    En savoir plus

Les gestes de tous les jours n'ont rien d'exceptionnels jusqu'à ce qu'un jour nous en soyons privés. C'est ce qui arriva à Benoît, qui à l'age de 6 ans, a due réapprendre à marcher, à parler, et à écrire suite à un accident de voiture. Après 25 ans d'efforts et de pratiques sportive, le corps de Benoît a progressivement retrouvé ces capacités. Au point qu'aujourd'hui, il s'entraine pour participer au triathlon le plus dur au monde : l'Iron Man de Barcelone. : 3,8 km de natation, 180 km de vélo et 42,2 km de course à pieds. Ce film raconte l'histoire d'une personne à la conquête de son autonomie. Cette histoire est une lueur d'espoir pour toutes les personnes handicapées dont le désir de surmonter leurs problèmes n'attend que de naitre. J'espère que ce film permettra aux handicapées et aux valides de se rencontrer et d'éviter ainsi l'isolement des plus faibles.

Every day actions are not really exceptional until, one day, you find that you can't do them anymore. This was the case for Benoît, who at 6 years of age, following a car crash, had to learn to walk, talk, and write again. After 25 years of effort and sports training, Benoît's body has gradually recovered. Today he is training to participate in one of the hardest triathlon races in the world : The IRON MAN in Barcelona => 3,8 Km swimming, 180 Km cycling and 42,2 Km running. This film tells the story of a person trying to reconquer his autonomy. His story is a ray of hope faor all handicapped persons whose desire to overcome their problems is only waiting to be awakened. I hope that this film will enable valid and handicapped people to encounter each other and help to avoid the problem of the isolation and resignation of the latter.