film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Algérie : qui a tué les moines français ?
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Romain Icard

MONTAGE

Sylvain Oizan-Chapon

PRODUCTION / DIFFUSION

Planète, Ligne de Mire Production, Canal+

PARTICIPATION

CNC

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Ligne de Mire Production

ISAN : ISAN 0000-0002-77AE-0000-T-0000-0000-O
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • France | 2010 | 54 minutes | Vidéo HD
  • Un film de Romain Icard

En mars 1996, sept moines français, installés depuis longtemps dans le monastère de Tibéhirine, en Algérie, et intégrés à la population locale sont enlevés par un groupe armé. Dans un pays en proie, à l'époque, à une violence terroriste incessante, la piste mène tout naturellement au Groupe Islamique Armé (GIA).
Deux mois plus tard, on retrouve leurs têtes, pas leurs corps. Ce crime atroce provoque une émotion énorme. Affaire classée ? Pas du tout. Puisqu’à la suite de l’ouverture, en 2004 à Paris, d’une information judiciaire sur l’insistance du Père Armand Veilleux, plusieurs témoignages d’anciens responsables de l’armée et des services secrets algériens vont aboutir à la conclusion que ce ne sont pas les terroristes du GIA qui ont assassiné les moines. Ces derniers auraient péri lors d’une attaque massive (hélicoptères et commandos) de l’armée algérienne menée le 21 mai 1996 dans la montagne.
De Paris à Alger, en passant par Londres, Rome et Genève, Romain Icard a mené une enquête et interrogé de multiples témoins. On y apprend notamment que Djamel Zitouni, chef du GIA, était manipulé par les services secrets algériens. L’assassinat des moines de Tibéhirine est aussi un scandale d’État