film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
XV Garçons dans le vent
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Distributeur(s) :

    Label Vidéo

  • Depuis ses origines en 1978, le fonds Images de la culture, géré directement par le CNC depuis 1996, constitue un outil privilégié pour la diffusion de la culture audiovisuelle en France. Le catalogue totalise aujourd’hui plus de 2700 œuvres documentaires.

    + Images de la Culture
  • Musée national consacré à l’histoire et aux cultures de l’immigration en France.

    + Musée National de l'Histoire de l'immigration
  • Film disponible à l'Adav, catalogue réservé aux établissements éducatifs et culturels.
    En savoir plus
  • Ce film est préservé et consultable à la Bibliothèque nationale de France (bibliothèque de recherche, sur accréditation).
    Plus d'informations sur le dépôt légal

""Le rugby, c’est l’école de la vie". Le film est construit sur ce postulat, entre séquences intenses de jeu et d’entraînements, et témoignages des jeunes sportifs de l'équipe sénior-espoir de Saint-Denis et de leurs entraîneurs pugnaces. Au plus près des corps en mouvement et à l’effort, magnifiée par la symphonie Rugby d'Arthur Honegger, une réflexion sur l’apprentissage de l’épanouissement personnel et de l’intégration sociale.
Plutôt éducateur que simple entraîneur, Jean-Baptiste Gioux – dit affectueusement Babar – a fait, depuis 1973, partager à des générations de gamins et jeunes gens de Seine-St-Denis, sa passion du rugby. "Un sport dur", mais qui véhicule son pesant de valeurs intégratrices : ténacité, rigueur, maîtrise des pulsions, respect de l’autre et des règles communes, solidarité d’équipe. Encore faut-il reconvertir ces valeurs-là dans la vie quotidienne et à venir. Aussi, au Club, le joueur est "avant tout une personne" qu’on épaule également dans la recherche d’un travail, d’un logement ou pour définir ses objectifs de vie.
Certains visent, bien sûr, "le haut niveau" du rugby, mais la plupart des jeunes gens parlent plutôt du simple et bon plaisir de jouer. Et de l’articulation des entraînements avec les études ou le travail, "une question d’organisation facile à résoudre"... quand on est motivé !"
(Doucha Belgrave)