film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
John Fante
© Les Films Alyne
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

René Féret

PRODUCTION / DIFFUSION

Les Films Alyne (Films du XXème), France 3

PARTICIPATION

CNC, DLL (Direction du Livre et de la Lecture)

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Les Films Alyne (Films du XXème), Bpi - Bibliothèque Publique d'Information

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

L'écrivain américain John Fante a laissé à sa mort une œuvre écrite comprenant des romans, des nouvelles, des "scénarios", des correspondances. Quelques photos : Joyce, sa femme, Victoria, James, Dan et Nicholas, ses enfants. Quelques relations : des journalistes (Ben Pleasant, du "Los Angeles Times", qui parle de l'admiration que lui portait Charles Bukowski), des scénaristes (Edmund Morris, Harry Essex et A. I. Bezzerides), l'acteur Peter Falk. Mais où sont ses amis ? [...] Plusieurs informations biographiques sont contenues dans la correspondance, notamment avec H. L. Mencken, directeur de l'"American Mercury", qui publia ses premières nouvelles. L'œuvre écrite est approchée par le biais de lectures qui s'ajoutent à un commentaire ne s'écartant pas d'une stricte chronologie. [...] Christine Micholet.

The American writer John Fante, on his death, left works including novels, short stories, "screen plays" and letters. Some photos : Joyce, his wife, Victoria, James, Dan and Nicholas his children. Some acquaintances : some journalists (Ben Pleasant from "Los Angeles Times", who speaks of Charles Bukowski's admiration for him), scriptwriters (Edmund Morris, Harry Essex and A. I. Bezzerides), the actor Peter Falk. But where are his friends ? [...] Some biographical information is contained in the correspondence especially with H. L. Mencken, director of "The American Mercury" which published his first short stories. His written work is approached by means of readings which are accompanied by a strictly chronological commentary. Christine Micholet.