film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
À qui profite la cocaïne ? - Deuxième Partie - 2) L'Arme à double tranchant
© Shoot Again Productions / CAPA Presse TV
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Gilles de Maistre, Mylène Sauloy

AUTEUR(S)

Yves Le Bonniec

IMAGE

Franck Duprat

MONTAGE

Barbara Doussot

PRODUCTION / DIFFUSION

Shoot Again Productions, CAPA Presse TV, France 2

PARTICIPATION

CNC, Procirep

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Shoot Again Productions

ISAN : ISAN 0000-0001-9CC7-0001-B-0000-0000-4
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Depuis la chute du Mur de Berlin, la cocaïne a remplacé le communisme. C'est au nom de la santé du monde que les États-Unis interviennent désormais en Amérique latine pour y protéger leurs intérêts économiques et stratégiques. La militarisation de la guerre à la drogue n'a eu aucun effet sur le trafic ; elle permet essentiellement de recycler le matériel du Pentagone et de rentabiliser 40 ans d'investissements en agences, services secrets et haute technologie militaire dans le cadre de la Guerre Froide. L'ouverture des frontières est à l'Europe ce que la Chute du Mur est aux États-Unis : la lutte contre la drogue permettra d'assigner de nouvelles fonctions à des services devenus inutiles. Là encore, la lutte contre le trafic est bien secondaire face aux intérêts bureaucratiques.

Voir aussi la fiche du premier épisode Le Nerf de la guerre

Since the fall of the Berlin Wall cocaïne has taken the place of communism. In the name of world Health the U.S.A. now intervenes in Latin America to protect its own economic and strategic interests. The militarisation of the drug war has had no effect on the traffic : it has its main reason in the recycling of the Pentagon's material and making pay 40 years of investments in agencies. Secret services and advanced military technology that were made in the framework of the cold war. The opening up of the frontiers is in Europe what the fall of the Wall is to the U.S.A. : the drug war will make it possible to give new functions to services which had lost their usefulness. There again, the struggle against the traffic is less important than bureaucratic interests.