film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
L'Identificateur
© CBA
1/1
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

L'Identificateur est un film sur les rapports obligatoires de la vie et de la mort, des vivants et des disparus.
L'Identificateur raconte la double enquête de l'anthropologue légiste américain William "Bill" Haglund. À Chypre, profondément marquée par la guerre civile de 1974 entre Grecs et Turcs, on suit l'histoire d'une famille dont le père a disparu il y a 30 ans.
Haglund et son équipe partent également au Nigéria rendre le corps de l'opposant politique et environnementaliste Ken-Saro Wiwa, exécuté par la junte militaire en 1995. Dans une scène bouleversante face au vieux père de Ken-Saro, 101 ans, on comprend combien le temps s'arrête pour ceux qui ne savent pas ce que leurs proches sont devenus.
Parallèlement à ce travail filmé sur le terrain, le film construit la personnalité de Bill Haglund au travers de quelques épisodes-clés de sa vie : son travail en ex-Yougoslavie pour le Tribunal Pénal International, sa jeunesse troublée dans une famille pauvre du Minnesota. Et cet autre événement décisif survenu alors qu'il avait dix-sept ans.
L'Identificateur n'est pas seulement le portrait d'un personnage à grande dimension humaine, mais également un film qui montre l'incroyable ténacité dont font preuve Haglund et les survivants dans la quête sans fin de la justice et de la dignité

L'Identificateur tells about the work of the American forensic anthropologist Bill Haglund, on the scene of international disasters for the past 12 years. We follow him to Cyprus and Nigeria, respectively for the 1974 civil war and the murder of the political writer Ken-saro Wiwa. The identification of these otherwise anonymous bodies, will finally allow families to go into mourning. In parallel, the film develop Bill Haglund’s unusual personality through some key moments of his life such as his work in former Yugoslavia and Rwanda for the United Nation’s tribunal. In an impressionistic style, the film touches on his troubled youth in a poverty-ridden family in Minnesota. And the end of the film coincides with the revelation of the violent death of Haglund’s own mother.

Distinctions