film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
The Angelmakers - Arsenic Story
© Edinburgh College of Art
1/1
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Allemagne, Écosse, Hongrie | 2005 | 33 minutes | Vidéo
  • Un film de Astrid Bussink

En 1929, une mystérieuse "affaire des poisons" a rendu le village de Nagyrev célèbre dans toute la Hongrie. La police arrête 51 femmes impliquées dans 140 cas de meurtre. Un habitant raconte qu’on disait : "N’y allez pas. Là-bas, si les maris ne se conduisent pas bien avec leurs beaux-parents, ils sont liquidés."
Dans le village, on se souvient d’épouses meurtrières et de la méthode du papier tue-mouches trempé dans l’eau pour en extraire l’arsenic. Et il y avait bien une sage-femme qui aimait à aider les femmes dans le malheur... Quand les "anciennes" racontent, surgissent les récits de femmes bafouées et de maris violents et perdus d’alcool. Les empoisonneuses d’autrefois y trouvent une nouvelle image. Les mariages étaient souvent arrangés par les familles, la femme devait obéissance à son "seigneur". Alors... comment ne pas comprendre ? "Ce n’était pas une révolte, c’était une manière d’échapper à son sort". L’affaire criminelle se noue peu à peu au roman de toutes les femmes.

In 1929, a mysterious “poisoning epidemic” brought nationwide fame to the Hungarian village of Nagyrev. The police arrested fifty-one women implicated in a hundred and forty murders. One villager recalls hearing the warning: “Don’t go there! There, husbands that behave badly with their parents-in-law are liquidated.” In the village, people still remember the murderous wives and the method of extracting arsenic from soaked flypaper. There was in fact a local midwife, eager to help the suffering wives... When the elderly get talking, out come the stories of ill-treated wives and alcoholic husbands. The poisoners are now given another image. Marriages were often arranged by the family, with the wife owing obedience to the “lord”. So... how can one not understand? “It wasn’t a revolt, just a way of escaping one’s destiny.” The criminal affair gradually becomes mingled with the story of all women.

À propos du film
Distinctions