film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Que faire ? - Mafrouza 3
What Is to Be Done?
© Les Films de la villa
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Emmanuelle Démoris

IMAGE

Emmanuelle Démoris

SON

Jean-Luc Audy, Emmanuel Croset

MONTAGE

Emmanuelle Démoris, Céline Ducreux

PRODUCTION / DIFFUSION

Les Films de la villa

PARTICIPATION

Scam - Brouillon d'un rêve

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Shellac, ADAV, Shellac Sud

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Que faire ? est le troisième volet d’une série de cinq films, qui racontent sur deux ans la vie de quelques personnes du quartier de Mafrouza à Alexandrie. Construit sur les vestiges de la nécropole antique, Mafrouza est précaire. La vie matérielle y est dure. Mais, par la force de vivre de ses habitants, par leur inventivité et résistance, Mafrouza est aussi un surprenant espace de liberté et de vitalité que le film offre de rencontrer. Mafrouza prend le temps de rentrer dans ce monde pour en saisir les complexités, mais aussi pour raconter à travers ces histoires la rencontre entre ces personnes de Mafrouza et celle qui vient les Þlmer. Car cette expérience de rencontre pose des questions de cinéma et interroge le regard que nous portons sur l’autre. Et si Mafrouza donne l’occasion de battre en brèche les idées reçues sur les pauvres, l’Orient ou l’islam, il questionne ainsi aussi en miroir notre façon de regarder et de vivre ici en Europe (ou ailleurs).
C'est la fin de l'été. On en partage la douceur avec quelques personnes de Mafrouza, dans un rapport maintenant proche et familier. On suit le fil de leur temps qui s'invente au présent, sans programme ni prévision. Actes graves ou passe-temps frivoles, chacun invente chaque jour les chemins d'une étrange joie de vivre, faite d'ardeur, de transe et d'intériorité. Le vieil homme à la maison inondée, un voyou-chanteur, un épicier-cheikh, le jeune couple aimant, tous prennent aussi la parole pour dire leurs choix, leurs façons d'être au monde et d'être avec les autres. Et pour dire leur goût de la liberté, celle qui s'exprime au fil des errances et des rires, des cigarettes et du thé partagés avec la caméra en ces derniers jours d'août.

It is the end of summer. We enjoy the mild temperatures with a few people from Mafrouza in a relationship that is at once close and familiar. We follow their experience of time as it unfurls in a neverending present, without programme or plan. Whether their acts be grave or frivolous, each individual invents day after day the paths of a strange joy of life made up of ardour, trance and introspection. The old man with the flooded house, a singing ruffian, a cheikh greengrocer, the young couple of lovers, all speak to the camera to explain their choices, their ways of being in the world with others. And also to tell us of their taste for freedom, freedom which is expressed via wanderings and laughter, cigarettes and tea shared with the camerawoman during these last days of August.

Sortie en salles
  • Le 15 Juin 2011
À propos du film