film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
La Main du papillon - Mafrouza 4
The Hand of the Butterfly
© Les Films de la villa
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Emmanuelle Démoris

IMAGE

Emmanuelle Démoris

SON

Jean-Luc Audy, Emmanuel Croset

MONTAGE

Emmanuelle Démoris, Céline Ducreux

PRODUCTION / DIFFUSION

Les Films de la villa

PARTICIPATION

Scam - Brouillon d'un rêve

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Shellac, ADAV, Shellac Sud

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

La Main du papillon est le quatrième volet d’une série de cinq films, qui racontent sur deux ans la vie de quelques personnes du quartier de Mafrouza à Alexandrie. Construit sur les vestiges de la nécropole antique, Mafrouza est précaire. La vie matérielle y est dure. Mais, par la force de vivre de ses habitants, par leur inventivité et résistance, Mafrouza est aussi un surprenant espace de liberté et de vitalité que le film offre de rencontrer. Mafrouza prend le temps de rentrer dans ce monde pour en saisir les complexités, mais aussi pour raconter à travers ces histoires la rencontre entre ces personnes de Mafrouza et celle qui vient les Þlmer. Car cette expérience de rencontre pose des questions de cinéma et interroge le regard que nous portons sur l’autre. Et si Mafrouza donne l’occasion de battre en brèche les idées reçues sur les pauvres, l’Orient ou l’islam, il questionne ainsi aussi en miroir notre façon de regarder et de vivre ici en Europe (ou ailleurs).
Deux événements se préparent en ce début d'hiver à Mafrouza. La naissance du petit garçon d'Adel et Ghada, avec son cortège d'attente, de tensions, de joie et de fête. Et les fiançailles de la jeune lutteuse, Gihad. Au fond des maisons, entre intime et sacré, entre chuchotements, cris et rituels, les destinées des individus se dessinent. Face à l'agitation collective des familles, tour à tour avec et contre elle, chacun trouve en actes comment exister et construire sa place dans le monde qui l'entoure. En actes mais aussi par la parole, qui vient convoquer l'imaginaire pour penser la réalité, la rendre vivable et parler ces zones obscures de la mise au monde où se nouent la vie, la mort et la différenciation sexuelle.

Two events mark this early winter at Mafrouza. The birth of a baby boy with its accompanying awaiting, tension, joy and festivities. And the marriage of a young woman. At the back of the houses, between intimate and the sacred, among whispers, cries and rites, individual destinies are drawn. Faced with the collective agitation shaking the families, sometimes with or against them, each individual finds in act how to exist and construct their place in the world surrounding them. In act as well as in word which here evokes the imaginary in order to think the real, to make it bearable and to speak of those obscure zones where life, death and sexual differentiation emerge.

Sortie en salles
  • Le 15 Juin 2011
À propos du film