film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Paraboles - Mafrouza 5
The Art of Speaking
© Les Films de la villa
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Emmanuelle Démoris

IMAGE

Emmanuelle Démoris

SON

Jean-Luc Audy, Emmanuel Croset

MONTAGE

Emmanuelle Démoris, Céline Ducreux

PRODUCTION / DIFFUSION

Les Films de la villa

PARTICIPATION

Scam - Brouillon d'un rêve

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Shellac, ADAV, Shellac Sud

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Paraboles est le dernier volet d’une série de cinq films, qui racontent sur deux ans la vie de quelques personnes du quartier de Mafrouza à Alexandrie. Construit sur les vestiges de la nécropole antique, Mafrouza est précaire. La vie matérielle y est dure. Mais, par la force de vivre de ses habitants, par leur inventivité et résistance, Mafrouza est aussi un surprenant espace de liberté et de vitalité que le film offre de rencontrer. Mafrouza prend le temps de rentrer dans ce monde pour en saisir les complexités, mais aussi pour raconter à travers ces histoires la rencontre entre ces personnes de Mafrouza et celle qui vient les Þlmer. Car cette expérience de rencontre pose des questions de cinéma et interroge le regard que nous portons sur l’autre. Et si Mafrouza donne l’occasion de battre en brèche les idées reçues sur les pauvres, l’Orient ou l’islam, il questionne ainsi aussi en miroir notre façon de regarder et de vivre ici en Europe (ou ailleurs).
Mohamed Khattab tient l'épicerie de Mafrouza. Cheikh, il fait aussi le sermon du vendredi dans la mosquée du quartier. Mais en ces jours de fête où se prépare l'Aïd, des fondamentalistes viennent s'emparer de ladite mosquée. Les gens de Mafrouza racontent cette prise de pouvoir avec lucidité et calme, c'est-à-dire sans diabolisation et avec la force d'une parole qui recourt aux arguments à la fois du cœur et de la raison. Comme le dit l'ami fidèle de Mohamed Khattab : "Les Frères cherchent à attirer les gens ; si tu aimes quelqu'un, tu n'essaies pas de l'attirer, tu lui parles directement."
Blessé, Mohamed Khattab garde sa dignité, son ironie et le secret sur ses intentions. Mais il n'a pas dit son dernier mot. La suite des événements lui donnera l'occasion de "parler directement" pour dire ses stratégies, sa rage et sa résistance, mais aussi sa complicité et sa tendresse pour cette caméra avec qui est venu le temps de la séparation puisque le tournage touche à sa fin, au terme de deux années passées à filmer dans le quartier.

Mohamed Khattab runs the Mafrouza grocer's shop. Cheikh, he also gives the sermon at the neighbourhood mosque on Friday. But during these days of celebration leading up to the Aïd feast, fundamentalists have taken over the mosque. The people of Mafrouza talk about this takeover with clarity and calm, with the strength of words which develop arguments coming from both the heart and the mind. "The Brothers are trying to attract people: if you like someone, you don't try to attract him, you speak to him directly." Hurt, Mohamed Khattab holds onto his dignity, his irony and his intentions which remain unspoken. But he has not said his last word...

Sortie en salles
  • Le 15 Juin 2011
À propos du film
Distinctions