film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Django Reinhardt, trois doigts de génie

"Trois doigts de Génie" retrace le destin spectaculaire et mythique de celui que la littérature mondiale décrit comme le plus grand guitariste de jazz de tous les temps : Django Reinhardt. De sa main gauche mutilée qui deviendra un atout majeur de sa créativité musicale à sa découverte du Jazz en écoutant Louis Amstrong, de sa rencontre avec le violoniste Stéphane Grappelli à la création du Quintette du Hot Club de France, des années fastes aux déceptions américaines, de ses fugues mémorables à sa mort subite sur les bords de Seine, le film nous emmène à la rencontre de ceux qui l’ont côtoyé, accompagné et aimé. Et c’est ainsi que l’on entend la tendresse de son ami Stéphane Grappelli, les anecdotes insolites d’André Hodeir, les regrets de Boris Vian, la joie de Jean-Louis Chautemps, l’émotion de Roger Paraboschi, l’admiration de Martial Solal et l’émerveillement du Louis Armstrong. Au gré de ces rencontres mises en images par un subtil mariage d’images d’archives, d’entretiens et de photos, on voit naître la légende Django. Une vingtaine d’enregistrements d’époque nous font revivre la musique de Django tout en soulignant la lecture de lettres de Django faite par un de ses plus dignes héritiers : son petit-fils, le guitariste David Reinhardt qui interprète pour la musique du film une version personnelle d’Anouman.

Thématique