film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Le Lion, sa cage et ses ailes - 4. L'Oncle Salvador - Film espagnol
© Les Voyelles / La Parole errante
1/1
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

"La communauté espagnole sera représentée par une famille de dix personnes : Vicente le père, un des plus grands toréros de l'après-guerre, aujourd'hui OS chez Peugeot et militant CGT, Maruca son épouse, femme de ménage, les enfants Vicentino, CAP d'ajusteur, Marie-Thérèse, CAP de dessinatrice industrielle, et Ana-Rosa, lycéenne ; l'aïeule Magdalena, 40 ans d'exil... et l'oncle Salvador, ancien milicien dans les Brigades de Fer, aujourd'hui forain. "Dans notre ciel d'immigrés, il n'y a qu'une seule étoile, un poste TV qui fonctionne sans arrêt. C'est pour le faire taire que nous avons commencé ce film". "C'est une lutte où la 2e génération n'a d'autre hispanisme à revendiquer que celui paraphé par la corne d'une vachette camarguaise" commente Hélène Châtelain en off. Un ton nostalgique et désabusé repris par Salvador et Vicente, quand ils se lancent en fin de repas sur la corruption des syndicats ou à refaire la guerre civile d'Espagne, là où la révolution a échoué. Vicentino compte les points en ponctuant les diatribes d'allegro, mezza-voce et autre vivace. C'est à Buriana, en fin de film, que l'on retrouve Salvador, plantant des arbres dans son jardin. Les vestiges de la bataille de Teruel sont encore présents. "Les arbres meurent debout" écrit Vicente. Chacun des arbres de Salvador est comme le souvenir d'un combattant de la Colonne de Fer pendant la guerre civile, assassiné par les fascistes franquistes."
(Stéphane Gérard)

À propos du film