film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Chasseur de trésors - Portrait de Luc Heymans
© Via Découvertes Production
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Franck Cuvelier

IMAGE

Jean-Christophe Cheneau

MONTAGE

Guillaume Quignard

PRODUCTION / DIFFUSION

Via Découvertes Films

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

GAD (Grand Angle Distribution), ADAV, La Maison du doc, Via Découvertes Films, Imineo

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Luc Heymans, en février 2004, plonge pour la première fois sur une épave datant du Xe siècle, à 58 mètres de profondeur, au large des côtes Indonésiennes. Il est en train de découvrir l’un des plus vieux navire commercial jamais retrouvé avec à son bord 500 000 pièces de porcelaine chinoise dont 250 000 en parfait état, formant un dôme de plus de six mètres de haut. Il faudra des mois pour l’excavation de ce trésor archéologique que les experts estiment entre 60M$ et 80M$ ... Mais bien avant cela, Luc Heymans était déjà un homme de mer, second de Tabarly sur des courses autour de Monde, skippeur pendant 20 ans de courses au large, transméditerranéen, transat etc... Armateur à l’occasion, au service de chercheurs de trésors patentés, il sillonne avec eux les mers du sud-est Asiatique, apprend le métier et se prend au jeu ...

In February 2004, Luc Heymans dived for the first time to a10th century wreck 58 metres below the surface off the coast of Indonesia. He was about to discover one of the oldest commercial vessels ever found, with 500,000 items of Chinese porcelain on board, forming a dome more than six metres high. 250,000 pieces were in perfect condition. It would take months to excavate this archaeological treasure, which experts have valued at between 60 and 80 million dollars. Heymans was already a veteran seaman. He was Tabarly's mate in round the world races, and skipper for 20 years in offshore races such as the Trans-Mediterranean, and the Transatlantic. As a ship-owner of fortune, he puts his vessel at the service of licenced treasure hunters, criss-crossing the seas of South-East Asia, learning a craft which has become a passion.