film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Dolorès Del Rio : l’âge d’or du cinéma mexicain
The Golden Age of the Mexican Cinema: Dolores Del Rio
© Les Films du village
1/1
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

En voix-off, Marie-Pierre Duhamel-Muller raconte la vie romanesque de l’actrice Dolorès Del Rio (1904-1983). Les extraits de ses films et les images d’archives alternent pour illustrer l’inséparable lien entre le destin de la star et l’Histoire. Mexicaine d’origine noble espagnole, l’actrice est l’allégorie de son pays : tout d’abord beauté glamour et exotique d'Hollywood, elle devient une figure du Mexique de son temps. Cette histoire mexicaine commence… en France, au Festival de Cannes 1946. Cette année-là, un film mexicain remporte une Palme d’Or et annonce au monde du cinéma et au public international que quelque chose a changé au Mexique. Ce film, c’est "Maria Candelaria" d’Emilio Fernandez, et le rôle de l’héroïne est interprété par Dolores del Rio. Les plus attentifs des specta-teurs sont peut-être surpris de retrouver en cette figure tragique magnifiée par la photographie du grand Gabriel Figueroa une des “actrices exotiques” favorites du cinéma américain de Raoul Walsh et de King Vidor, qui est aussi l’interprète de nombreuses comédies musicales typiquement hollywoodiennes… Le film rafle des prix dans plusieurs festivals internationaux et Dolores devient un emblème

This Mexican story began at the Cannes Film Festival, in France, in 1946. That year, a Mexican film was awarded the Palme D’or which advised the world of cinema and the public that something had changed in Mexico. That film, called “Maria Candelaria” had been made by Emilio Fernandez and the main part was played by Dolores Del Rio. Many in the public were surprised to find out that the superb actress, playing a tragic figure, beautifully filmed by Gabriel Figueroa, was one of the favourite and most exotic actresses in the American cinema industry. She starred in Raoul Walsh’s and King Vidor’s movies but also played in a large number of musicals in the Hollywood way… The film swept the prizes at many film festivals, and Dolores became an icon.