film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Léonard de Vinci
© Camera Lucida / Musée du Louvre Production
1/1
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Distributeur(s) :

    Camera Lucida

  • DVD en vente sur :

    ARTE Éditions

  • Visionner sur

    ARTE VOD

  • Vidéothèque permanente, gérée par la Maison du documentaire, accessible sur place ou à distance et réservée exclusivement aux professionnels de l’audiovisuel.
    En savoir plus
  • Depuis ses origines en 1978, le fonds Images de la culture, géré directement par le CNC depuis 1996, constitue un outil privilégié pour la diffusion de la culture audiovisuelle en France. Le catalogue totalise aujourd’hui plus de 2700 œuvres documentaires.

    + Images de la Culture
  • Film disponible à l'Adav, catalogue réservé aux établissements éducatifs et culturels.
    En savoir plus

"Selon le principe de cette collection, ce film rend compte de journées d'études au musée du Louvre, celles-ci organisées en juin 2009 autour des sept œuvres de Léonard de Vinci qui y sont conservées. Les interventions des experts internationaux invités alternent avec les commentaires de deux conservateurs, du Louvre et de la National Gallery de Londres. Des dessins animés ponctuent les séquences pour clarifier certaines données techniques.
La moitié des rares tableaux de Léonard de Vinci est au Louvre. Délestés de leur cadre, ils sont exceptionnellement placés sur chevalet, sous l'œil scrutateur des invités. L'un des problèmes en suspens est celui de l'attribution. Les débats mettent en évidence la notion d'atelier : le peintre de la Renaissance n'est pas un solitaire, mais un chef d'entreprise qui délègue aux apprentis, élèves et assistants. Lui-même s'est formé ainsi. Léonard, jeune, a peut-être peint l'ange dans La Petite Annonciation qui provient de l'atelier de son maître Verrocchio. Plus tard, ses propres élèves ont peut-être terminé sa Belle Ferronnière, en la simplifiant. Grâce aux instruments disponibles aujourd'hui, les spécialistes comprennent mieux le raffinement technique du "sfumato" typique du peintre, avec ses innombrables couches de glacis superposées, comme dans le Saint Jean-Baptiste. Repentirs du maître et retouches dues aux restaurations, devenues perceptibles, révèlent l'histoire d'une œuvre."
(Laurence Wavrin)

Choose a great painter from those represented in the Louvre's collection, and remove that painter's works from the walls. Take them out of their frames, put them on easels at eye level in the same room. Invite curators, historians, restorers, and scientists from all over the world, the greatest specialists of the painter's work and let them spend two days in the room with the paintings, leaving them free to study and talk... This series invites viewers to observe the debates and discussions of these scientists, art historians, and international experts, who react to the latest technical studies carried out by the French museums' research laboratory.