film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Duch, le maître des forges de l'enfer
Duch, Master of the Forges of Hell
  • Cambodge, France | 2011 | 103 minutes
  • Un film de Rithy Panh

Entre 1975 et 1979, le régime Khmer rouge a causé la mort d'environ un million et huit cent mille personnes soit un quart de la population du Cambodge. Kaing Guek Eav dit Duch a dirigé durant quatre années M13, une prison des maquis khmers rouges, avant d'être nommé par l'Angkar ("l'Organisation", entité sans visage et omniprésente qui règne sans partage sur la destinée de tout un peuple) au centre S21 à Phnom Penh. En qualité de secrétaire du parti à S21, il a commandé entre 1975 et 1979 cette machine de mort Khmer rouge où périrent, d'après les archives restantes, au moins 12380 personnes. Mais combien d'autres ont disparu, "écrasées, réduites en poussière", sans qu'on ait retrouvé leur trace ? En 2009, Kaing Guek Eav dit Duch a été le premier dirigeant de l’organisation Khmer rouge présenté devant une cour de justice pénale internationale. Condamné à trente-cinq années d'emprisonnement, il a fait appel. C'est dans l'attente de ce nouveau procès que Rithy Panh l'a questionné en profondeur. Duch dévoile ici comment il estime y avoir pleinement rempli sa mission et les raisons qui l'ont conduit à commander M13 puis S21. Rithy Panh recueille sa parole nue, sans fioritures, dans l'isolement d'un tête-à-tête. Parallèlement il la met en perspective avec des images d'archives et des témoignages de survivants. Implacablement, au fil du récit, se dessine la machine infernale d'un système de destruction de l'humain à travers la description maniaque de ses minutieux rouages.

Between 1975 and 1979, the Khmer Rouge regime caused the death of some 1.8 million people, representing one-quarter of the population of Cambodia. Kaing Guek Eav, better known as Duch, directed for four years the M13 prison before being appointed by the Angkar (“the Organisation”, a faceless and omnipresent entity which reigned unopposed over the destiny of an entire people) to the S21 centre in Phnom Penh. As party secretary at S21, he commanded from 1975 to 1979 the Khmer Rouge killing machine in which at least 12,380 people perished, according to the remaining archives. But how many others disappeared, “crushed and reduced to dust”, with no trace of them ever being found? In 2009, Kaing Guek Eav aka Duch became the first leader of the Khmer Rouge organisation to be brought before an international criminal justice court, which sentenced him to thirty five years in prison. He appealed the sentence. While Duch waited for his new trial, Rithy Panh questioned him in depth.

Sortie en salles
  • Le 18 Janvier 2012
Distinctions