film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Vibrations en Haut-Atlas - Airs en terre berbère 1ère Partie
© OHRA
1/2
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Catalogue des vidéos à la demande

  • Distributeur(s) :

    OHRA

  • Vidéothèque permanente, gérée par la Maison du documentaire, accessible sur place ou à distance et réservée exclusivement aux professionnels de l’audiovisuel.
    En savoir plus
  • Depuis ses origines en 1978, le fonds Images de la culture, géré directement par le CNC depuis 1996, constitue un outil privilégié pour la diffusion de la culture audiovisuelle en France. Le catalogue totalise aujourd’hui plus de 2700 œuvres documentaires.

    + Images de la Culture
  • Film disponible à l'Adav, catalogue réservé aux établissements éducatifs et culturels.
    En savoir plus
  • Ce film est préservé et consultable à la Bibliothèque nationale de France (bibliothèque de recherche, sur accréditation).
    Plus d'informations sur le dépôt légal

Dans le Haut-Atlas, quand on s'élève par une piste sinueuse vers la vallée des Aît Bouguemez, les marques de la vie moderne s'éloignent pour laisser l'homme seul face au ciel et à la terre, sans intermédiaire. L'eau est l'élément autour duquel s'agencent les gestes essentiels de la vie. Spontanée ou interprétée, la musique exprime naturellement cet univers primordial : les chants des femmes en polyphonies aiguës, en youyous ou en ritournelles, accompagnent chacune de leurs actions. La flûte et le tambourin sont les seuls instruments que les hommes pratiquent, en particulier lorsque le soir venu, les villageois se retrouvent pour danser "Adersi", la danse qui rappelle la ronde cosmique.

In the High Atlas, when one climbs up the sinewy trail leading to the Ayt Bou Gmez valley, all sign of modern life fades away, leaving man alone with the sky and earth and nothing between. Water is the element around which the essential gestures of life fit toghether. Either spontaneous or interpred, the music naturally expresses the primeval universe : the songs of women in high polyphonies, in youyous or in ritornelles, accompany every action.