film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Vade retro spermato
© Les Films du Sud
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Philippe Lignières

AUTEUR(S)

Hélène Morsly

IMAGE

Boris Claret, Philippe Lignières

SON

Florent Ruch

MONTAGE

Boris Claret

MUSIQUE ORIGINALE

Phillips Barre

PRODUCTION / DIFFUSION

Les Films du Sud, TV Bocal

PARTICIPATION

CNC. COSIP, Région Languedoc-Roussillon

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Les Films du Sud, Rambalh Films, La Maison du doc, Les Films du Sud

ISAN : ISAN 0000-0003-F3DF-0000-E-0000-0000-W
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Durant de nombreuses années, à Toulouse, j’ai participé à l’un de ces groupes de réflexion en France qui avait pour projet de travailler de manière pratique sur la contraception masculine. Les méthodes mises au point ont fait l’objet de suivi scientifique scrupuleux. Mais nous avons aussi connu là une expérience unique de liberté de parole, brisant le silence spécifique de notre genre sur la sexualité, contribuant ainsi à changer fondamentalement notre rapport aux femmes et aux autres hommes. Il en est résulté des méthodes de contraception dites "expérimentales" qui sont désormais disponibles et opérationnelles, bien qu’encore très peu connues et reconnues.

At the end of the 1970s, in some towns of France, some men react to the questions raised by feminism as for the respective role of sexes in the society, the family, the couple. They group themselves and raise the question of male contraception. Beyond that essential question about contraception, these men knew a single experiment of freedom in discussions, breaking the specific silence on sexuality, otherwise than by jokes of staff waiting rooms, thus contributing to basically change the relation between women and men.

Distinctions