film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Tskhovreba Transiti
Vies en transit
Lives in Transit
© Okup'Art
1/1
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Depuis 1993 et leur expulsion d’Abkhazie, cent cinquante familles de réfugiés ont investi un bâtiment désaffecté aux allures de navire échoué aux bords d’un lac à la périphérie de la capitale (sanatorium Kartli, Tbilissi). Quel est cet étrange abandon ? À quels horizons se dirigent-ils ?
Ces hommes et ces femmes vivent là, oubliés et étrangers en cette terre esseulée et semblent être dans une attente éternelle pour sortir d’une situation temporaire qui est désormais devenue permanente. Ils forment une communauté de déracinés qui pratiquent la solidarité comme seul moyen de survie et gardent dans leur esprit le souvenir du pays perdu mais aussi le désir d’en retrouver un autre. En les suivant dans leur quotidienneté, ils dévoilent et racontent le sens de leurs existences d’exilés. Ils nous font côtoyer leurs fantômes, leurs souvenirs et leurs espérances en de nouveaux devenirs…

Since 1993 and their expulsion from Abkhazia, one hundred and fifty families of refugees invested a disused building, alike a shipwreck in the surroundings of a lake. What is this weird abandon? Which horizons are they heading to? In the periphery of the capital city (Tbilisi), these men and women live there, forgotten and as strangers in this isolated land. They form a community of uprooted, who practice solidarity as their sole mean of survival. When one follows them in their daily lives, they reveal and tell the meaning of their existences as exiles. They make us rub shoulders with their ghosts, memories, hopes and their new becoming.

Distinctions