film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
France, tour, détour, deux enfants
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

"Heureusement pour nous que Giordano Bruno avait des yeux pour voir, peut-être déjà entrouverts par les essais de Niepce, Daguerre, Cros, Lumière et Cie, d'où son livre constellé d'images qui éclairent un texte de façon nécessaire et suffisante."
(JLG)

Jean-Luc Godard observe la journée de deux enfants d'une dizaine d'années, un petit garçon et une petite fille, pour s'interroger sur la réalité, sur les mots, sur les images, et aussi sur la télévision.
Au cours de chaque émission, composée de rubriques variées à la manière d'un magazine, Jean-Luc Godard établit des allers et retours : entre l'école et la famille, entre les loisirs et le travail, entre le sommeil et le réveil, tels que les enfants les perçoivent et les racontent en réponse à des questions qui les surprennent.
D'autres allers et retours suivent : entre les choses et le langage, entre les apparences et ce qu'elles cachent, entre les enfants et les adultes...

France Tour Détour Deux Enfants uses a gentle teaching method which encourages the viewers to establish themselves the connections necessary to develop their thinking about the world. The protagonists, Camille and Arnaud, two children of about ten who alternate as the focus of an episode, are the essential element in the teaching method, pretexts for returning to a basic language. More than ever, Jean-Luc Godard and Anne-Marie Miéville, instead of applying the theory through practice, create the theory at the same time as practising it. Since their aim is to "live their lives and see themselves on television", what interests them is not so much the content of these existential questions (the body in time and space, work, freedom...), as the way of asking them. In each interview, the journalist's questions involve examining the way of interviewing, itself. It therefore appears to be a specific form of maieutics which comes from the experience of living.