film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
La Mancha de sangre
La Tache de sang
© A.PH.J.H Producciones / Universidad Nacional Autónoma de México - (UNAM)
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Adolfo Best-Maugard

AUTEUR(S)

Miguel Ruiz Moncada

IMAGE

Ross Fisher, Agustín Jiménez

SON

Eduardo Fernández, Carlos Flores

MONTAGE

Miguel Ruiz Moncada

MUSIQUE ORIGINALE

Jose Gamboa Ceballos

PRODUCTION / DIFFUSION

A.PH.J.H Producciones

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Universidad Nacional Autónoma de México - (UNAM)

ISAN : non renseigné - en savoir plus

"Film culte, précurseur du très célèbre cinéma de "ficheras" qui dépeint la vie de bohème dans les cantinas mexicaines. Censuré à sa sortie, car ses scènes recréaient la prostitution et la vie nocturne des cabarets avec une approche trop documentaire pour l’époque.
Retrouvé et restauré récemment par la Filmoteca de la UNAM, son négatif reste mutilé et certaines séquences sont privées de la copie de son ou d’image, accentuant le caractère maudit de ce film.
Adolfo Best-Maugard a été un des assistants de Sergei M. Eisenstein lors de son séjour mexicain pour tourner ¡Que viva México!, ce film photographié par Edouard Tissé et Gabriel Figueroa, qui a imprégné de sa puissance photographique les films les plus connus d’Emilio "El indio" Fernandez."
(Michel Lipkes - FIDMarseille 2011)

"Cult film, forerunner of the very famous “ficheras” cinema depicting the Bohemian lifestyle in Mexican cantinas. La mancha de sangrewas censored on its release for its scenes re-creating prostitution and the nightlife in cabarets with an approach too realistic for its time.
Rediscovered and recently restored by the Filmoteca of UNAM, its negative remains mutilated and some sequences are missing the sound or image track, thus accentuating its accursed nature. Adolfo Best-Maugard was an assistant director on Eisenstein’s ¡Que viva México!. The cameramen on this film were Edouard Tissé and Gabriel Figueroa, the latter who contributed his photographic force to the best known films of Emilio “El indio” Fernandez."
(Michel Lipkes - FID Marseille 2011)

Distinctions