film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
24 Heures ou plus...
24 Hours or More

Pamphlet cinématographique, œuvre engagée et citoyenne, 24 Heures ou plus... rend compte de l'actualité sociale à Montréal et au Québec durant les mois de novembre et décembre 1971. Le film allie textes didactiques, séquences prises sur le vif, entrevues diverses, articles de journaux et extraits télévisuels.
L'analyse politique que font Gilles Groulx et le politologue Jean-Marc Piotte témoigne d'une volonté peu équivoque de faire du véritable cinéma de combat.
"24 heures ou plus..." était le mot d'ordre du Front commun, lors de la seule grève générale qui eut lieu au Québec, en 1972.
Sous le coup de la censure en décembre 1972, ce n'est qu'à la fin de juillet 1976 que sera levé l'interdit sur le matériel du film.

This feature film made during an exceptionally feverish period of popular revolt that saw the coming together of Quebec’s 3 main unions (CSN, FTQ, CEQ) is a cinematic tract by socially engaged filmmaker Gilles Groulx. Propped against the backdrop of the 1970 October Crisis, the film is a frontal assault denouncing a “consumer society” viewed as the ultimate embodiment of evil.