film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Le Khmer rouge et le Non-Violent
© Les Films d'ici
1/1
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Catalogue des vidéos à la demande

  • Distributeur(s) :

    Les Films d'ici

  • DVD en vente sur :

    Les Films du paradoxe

  • Vidéothèque permanente, gérée par la Maison du documentaire, accessible sur place ou à distance et réservée exclusivement aux professionnels de l’audiovisuel.
    En savoir plus
  • Film appartenant au catalogue national de films documentaires pour les bibliothèques publiques de la Bpi, en prêt et consultation gratuits dans les bibliothèques de ce réseau.
  • Film disponible à l'Adav, catalogue réservé aux établissements éducatifs et culturels.
    En savoir plus

Ce vieillard au regard humble. Il se concentre sur ce que dit maître François Roux, abonde dans son sens ou part dans un éclat de rire insondable. Honte ? Jubilation ? "Duch", bourreau khmer qui a dirigé de 1976 à 1979 la prison cambodgienne S 21, est accusé du meurtre de près de 14 000 personnes. S’il se limitait à enregistrer les palinodies de Duch entre déni et repentance, le film constituerait déjà un document historique. Mais c’est un improbable croisement de portraits qui l’intéresse plutôt : dans le cadre du procès international de Duch qui se tient au Cambodge, l’avocat de la défense est un Français connu pour son engagement auprès des désobéissants non-violents. Qu’est-ce qui a poussé Me Roux à défendre un obéissant violent ? Duch souhaite être jugé devant son peuple, et pour cela, de plaider coupable. Mais le Cambodgien Kar Savuth, l’autre avocat de Duch, modifie soudain leur ligne de défense au motif que de plus hauts responsables n’ont pas été inquiétés. Au-delà d’un débat sur la responsabilité des subordonnés hiérarchiques auquel Nuremberg a apporté ses réponses, le film prend alors une ampleur dramaturgique insoupçonnée. Il interroge aussi les fréquents hiatus entre droits national et international, notamment à travers la figure presque tragique de Savuth, apprenti avocat cambodgien que Me Roux s’était fait un point d’honneur de former. (Charlotte Garson, Cinéma du réel 2011

What is to be done with a repentant executioner? From the visiting room to the courtroom, the about-turns of the Khmer torturer, Duch, sets his French and Cambodian lawyers at odds during his international trial.

Distinctions
  • 2013 : Scam - Paris (France) - Étoile de la Scam
  • 2012 : Cinéma du réel - Paris (France) - Sélection
  • 2011 : Images en bibliothèques - Paris (France) - Film soutenu par la Commission nationale de sélection des médiathèques