film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Dani, Michi, Renato und Max
Dani, Michi, Renato & Max
© Filmcooperative - Filmcoopi Zürich AG
1/1
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

En 1980-81, à la suite de la fermeture de la Maison des jeunes de Zürich, de graves affrontements ont lieu entre les jeunes du "Mouvement des jeunes" et la police. Dans les années suivantes se développe un climat de méfiance et de violence : quatre jeunes gens ayant participé à des manifestations meurent de "bavures" policières. Le film enquête sur les trois histoires qui finissent dans la mort : celle de Dani et Michi, pris en chasse par une voiture de police pour rouler trop vite et sans casque sur le périphérique, celle de Renato poursuivi pour avoir volé la voiture de ses voisins, et celle de Max à la suite d'un tabassage lors des affrontements de 1980. Le réalisateur revient sur les "lieux du crime", par nécessité, pour retrouver les traces du passé et le reconstruire. Chaque version de l'accident de Dani et Michi ou de Renato est filmée selon chacun des témoignages. Les témoins sont interrogés sur les lieux-même où ils se trouvaient avant, pendant et après l'événement. Le souci de la reconstitution est poussé à l'extrême, les témoins se trouvent en position d'acteurs conviés à revivre le passé et à rejouer leur propre rôle pour que surgisse la mémoire. Pour Richard Dindo, le spectateur "se meut et s'émeut en permanence". Le vernis suisse craque, les relations sociales du "pays au-dessus de tout soupçon" se découvrent dans toute leur brutalité

The Zurich youth movement in 1980 and 1981 provides the setting for this film which, for the filmmaker, is a new investigation into the death of four young men who participated in it, victims of "accidents" involving the police. Placing great emphasis on testimonies and on speech in general, this film is a staunch defence of the rebellion of a generation seeking freedom.

À propos du film
Distinctions