film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Monangambé
Monangambee
© SLON / Département Orientation et information du Front National de libération / Arsenal - Institut fûr Film und Videokunst e.V.
1/2
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Sarah Maldoror

AUTEUR(S)

Mário de Andrade, Serge Michel

PRODUCTION / DIFFUSION

SLON, Département Orientation et information du Front National de libération

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Arsenal - Institut fûr Film und Videokunst e.V.

ISAN : non renseigné - en savoir plus

DOCU-FICTION

Cinéaste-griot venue du théâtre, c'est avec une caméra, alors que la guerre au Viêtnam occupait tous les esprits, que Sarah Maldoror donna une visibilité aux guerres de décolonisation africaines : Angola, Guinée Bissau, Guinée Française, Cap Vert...
Son court métrage Monangambée aborde la torture par l'armée portugaise d'un sympathisant de la résistance angolaise. En fin de montage, Sarah Maldoror aborda les membres de l'Art Ensemble of Chicago lors d'un concert parisien et leur proposa de sonoriser son film. Le lendemain ils visionnèrent le film, furent convaincus et, dans la foulée, enregistrèrent leur première bande-son. Gratuitement. Comme évidence d'une solidarité afro-américaine.
Tourné à Alger, Monangambée est un film sur la torture et, de façon plus large, sur l'incompréhension entre colonisés et colonisateurs. Il est basé sur un roman l'écrivain angolais Luandino Vieira, alors emprisonné par le pouvoir colonial portugais.

DOCU-FICTION

The film's script (written by Sarah Maldoror in collaboration with Serge Michel) is based on a short story by the white Angolan writer and political activist Luandino Vieira, who had been sentenced by the Portuguese colonial regime to serve a fourteen-year term at the camp of Tarrafal in Cape Verde.
Filmed in Algiers, Monangambée is a film about torture and, in a larger sense, the incomprehension that exists between the colonized and the colonizers.

Sortie en salles
  • Date de sortie non définie à ce jour
Distinctions