film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Sahel notre rive - 1/ Sénégal, la mer au large, 2/ Mali l’espoir de la terre, 3/ Burkina Faso, doux cœur de feu
© Lourdes Benavides / Argonauta Producciones
1/3
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Alfonso Domingo

SON

Daniel Rodríguez

MONTAGE

Juan Verdeal

PRODUCTION / DIFFUSION

Lourdes Benavides, Argonauta Producciones

PARTICIPATION

AECID

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Zaradoc Films

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Sénégal, le premier des pays traités dans le cadre de la série "Le Sahel, notre rive" est penché sur l´Océan Atlantique, ce qui lui a toujours donné un caractère de pays de frontière entre immensités : le désert, la savane et la mer. Par la mer, est arrivée la colonisation et s´échappent aujourd´hui ces jeunes qui tentent l´aventure de la migration vers l´Europe, dans une diaspora douloureuse et sanglante. Mais le Sénégal a beaucoup de choses à offrir et une réalité plus complexe que les médias ne reflètent pas toujours. Le Mali apparaît, dans ce deuxième épisode de la série "Le Sahel, notre rive" comme un croisement de civilisations, point de con-tact entre peuples du nord et du sud du Sahara, une mosaïque de groupes ethniques et culturels différents. Avec une de ses plus grandes artistes musicales, Ami Koita et le fameux artiste Ismaël Diabaté, nous explorons ce pays fascinant mais aux nombreux problèmes. Le Burkina Faso conserve une forme de vie traditionnelle. Avec une économie éminemment agricole, les religions animistes sont encore amplement pratiquées. Dans ce documentaire, la chanteuse Amity Méria et le sculpteur Daouda Traoré nous parlent de ces aspects. La musique de percussion et la danse sont très présentes dans la vie quotidienne du Burkina Faso, mondes auxquels nous sommes introduits grâce à Amity, qui abordent également sans complexes les problèmes de la femme burkinabée d'aujourd'hui : mariages forcés, manque de formation, polygamie…