film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Maman, terre d'Haïti
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Jean-Marie Drot

PRODUCTION / DIFFUSION

La Cinquième, INA - Institut National de l'Audiovisuel, RM Arts (Munich)

PARTICIPATION

CNC

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

INA Distribution

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

"Haïti, le seul peuple de peintres" (André Malraux). Avec ce film, Jean-Marie Drot tente de raconter cinq cents ans de l'histoire de cette île des Caraïbes, de l'arrivée de Christophe Colomb, en 1492, au Mole Saint-Nicolas, jusqu'à l'élection du président Jean-Bertrand Aristide élu démocratiquement en décembre 1990, avec 67 % des votants. Pour célébrer le 500e anniversaire de cette "Rencontre des deux mondes", Jean-Marie Drot et ses amis de Port-au-Prince avaient organisé une exposition d'une centaine de toiles, qui a voyagé de Séville à Gènes, de Paris à Montréal, puis à Chicago, Detroit et enfin Haïti. Ces peintures vitalistes aux riches couleurs évoquent les épisodes les plus dramatiques de cette longue épopée. Brassant les images, tableaux, paysages, scènes de rues, mélangeant le témoignage des peintres, les textes dits par les comédiens, Magali Comeau-Denis et Hervé Denis, ce film est une sorte de "suite baroque" à mi-chemin entre documentaire et fiction, tout en restant dans l'esprit de la série "Journal de voyage"

"Haiti, the only nation of painters. (André Malraux). In this film, Jean-Marie Drot sets out to relate 500 years in the history of this Caribbean island, from Christopher Columbus's arrival at Mole Saint-Nicolas in 1492, to Jean-Bertrand Aristide's democratic election to the presidency in December 1990 with 67 % of the votes. To celebrate the 500th anniversary of this "Meeting of two worlds", Jean-Marie Drot and his friends in Port-au-Prince organized a touring art show of some 100 canvases, which was seen in Seville, Genoa, Paris, Montreal, Chicago, Detroit and finally Haiti. These colourful examples of vitalist art evoke the most dramatic moments of this great saga. Taking in images, paintings, landscapes, street scenes, interweaving interviews with painters and texts spoken by two actors, Magali Comeau-Denis and Hervé Denis, this film is a kind of "Baroque suite", a cross between documentary and fiction which nonetheless respects the spirit of the "Travelog" series.