film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Mort à crédit - Pompes funèbres
© VF films production
1/2
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Mathieu Ortlieb

IMAGE

Didier Hill-Derive, Serge Khripouchine

SON

Antoine Rodet

MONTAGE

Claire Painchaud

PRODUCTION / DIFFUSION

VF Films Production, FR3

PARTICIPATION

CNC

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

VF Films Production

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Ce reportage nous fait découvrir une grande surface (Leclerc pour ne pas la nommer) de pompes funèbres, implantée dans les Alpes-Maritimes. Au volant de sa voiture, le responsable de la succursale locale se réjouit : avec les fortes chaleurs, la journée a été bonne pour les pompes funèbres, mais, au téléphone, il a du mal à trouver un prêtre disponible, ils sont tous débordés. Au magasin, il va falloir recommander des cercueils. Le responsable précise que depuis 4 mois, sa succursale occupe la deuxième place du chiffre des ventes dans le département, obtenue en 10 mois d'exercice pendant que d'autres déposent leur bilan. Le personnel trinque à ce succès. Le responsable parle des petits cadeaux qu'il fait à tous ceux qui travaillent avec son entreprise. Visite du patron (Michel Leclerc ?) qui vient contrôler les prix des cercueils. Ils les trouve trop élevés et demande au distributeur de les revoir. Dans un petit discours aux employés, il rappelle tous les points importants de la stratégie de vente de l'entreprise pour gagner le plus d'argent possible et pour que les familles en profitent en même temps. Il parle de la dernière innovation : la mise en place d'un système de cadeaux, du téléphone à la croisière sur le Nil, offerts avec discernement aux 70% de familles qui ne viennent pas en pleurant, ou pour les contrats obsèques et les demandes de monuments. Le reportage s'achève sur une conversation téléphonique entre le distributeur et la responsable d'une entreprise concurrente qu'il envisage de racheter. Ils parlent chiffre d'affaires.