film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Les Voies de la disparition
Ways of disappearing
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Gesa Matthies

IMAGE

Gesa Matthies

SON

Gesa Matthies

MONTAGE

Gesa Matthies

PRODUCTION / DIFFUSION

Gesa Matthies

PARTICIPATION

Conseil général des Bouches-du-Rhône, Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Ville de Marseille

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Gesa Matthies, La Maison du doc

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Le film suit 5 habitants du 14e arrondissement de Marseille sur leurs chemins quotidiens. Cinq marcheurs, cinq trajets, cinq séquences. Sur le double écran, nous voyons simultanément l’aller et le retour. Nous les entendons décrire leur chemin, partager leurs pensées, leurs rêves. Comme dans un jeu, images et récits s’assemblent et forment des portraits plus ou moins aléatoires de ces personnes filmées en mouvement. À la fin de leur chemin, les protagonistes disparaissent dans ce terrain peu accueillant entre voies rapides, cités et hangars. Par leur présence dans l’espace urbain déshumanisé, ces passants nous transmettent leur dynamisme. Marcher à pied signifie d’être visible et fragile, exister, penser, rêver.

The film shows five residents of the 14th district of Marseille walking on their every day ways. Five itineraries, 5 sequences. On the split screen we see the way forth and back at the same time. During the same sections appear also the other walkers on one of the screen parts. We hear them giving directions, share their thoughts, plans and dreams. As in a game images and words fall into place to form more or less random portraits of these figures constantly moving. At the end of their walks the pedestrians disappear in the barren landscape of motorways, tenement blocks and warehouses. Yet these passers-by communicate through their presence in the urban territory that walking means being visible and fragile, means existing, thinking and dreaming.