film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Chronique d'une mort oubliée
Chronicle of a Forgotten Death
© Point Prod SA / AV3 Distri
1/1
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Suisse | 2012 | 63 minutes | Beta digital
  • Un film de Pierre Morath

De janvier 2003 à mai 2005, Michel Christen est resté mort sur le canapé de son studio du 14 rue des Acacias à Genève. La Poste retournait les lettres qui ne trouvaient plus place dans sa boîte trop pleine. L’électricité avait fini par lui être coupée, la régie était sur le point d’entamer une procédure d’expulsion. Lorsque finalement la police force sa porte, elle découvre un appartement insalubre, infecté de vermine, avec au milieu le corps décomposé de Michel Christen, un Suisse de 53 ans, bien connu dans le quartier. L’enquête que mène le film va démontrer que sa mort remonte à 28 mois environ. Mais la date qui figure sur l’acte de décès est bien celle de la découverte du corps. C’est la règle administrative… Comment cet homme qui avait une famille, qui était suivi par l’hôpital et les services sociaux, a-t-il pu ainsi tomber dans l’oubli ?

From January 2003 to May 2005, Michel Christen remained on his couch in his flat in Geneve city-center, dead. His mailbox was full, his mail returned. Electricity had eventually been cut off and the real estate agency was about to proceed to an eviction. When finally the police forced the door, the flat is unsanitary, infected by vermin. In the middle of this lies the decomposed body of Michel Christen, a 53 years-old Swiss man. The investigation in the film will show that he has been dead for 28 months. But the date on the death certificate is the one of the day the body was found. This is the regulation… How could this man, who had a family and who was followed-up by medical and social services, fall into oblivion in such a way?

Thématique
Distinctions